The Smart Landscape: Intelligent Architecture by Rem Koolhaas – artforum.com / in print

By CG / On

Discussion stimulante de Rem Koolhaas sur automatisation, culture numérique et architecture dans le dernier numéro d’Artforum: « auparavant, les éléments architecturaux étaient sourds et muets – on pouvait leur faire confiance. Maintenant, beaucoup d’entres eux écoutent, pensent, et répondent. »  THE SMART LANDSCAPE: INTELLIGENT ARCHITECTURE by Rem Koolhaas – artforum.com / in print.

pplkpr

By CG / On

Pplkpr, nouvelle application (et accessoirement projet artistique), propose d’optimiser vos relations sociales en analysant vos données corporelles (battement du coeur, etc.):  « tracks, analyzes, and auto-manages your relationships ». Fascinant.

p.s: l’app proposait par ailleurs, mi mars 2015, la transmission du battement du coeur de Shia LaBeouf…

 

 

 

Pplkpr, nouvelle application (et accessoirement projet artistique), propose d’optimiser vos relations sociales en analysant vos données corporelles (battement du coeur, etc.):  « tracks, analyzes, and auto-manages your relationships ». Fascinant.

p.s: l’app proposait par ailleurs, mi mars 2015, la transmission du battement du coeur de Shia LaBeouf… 

 

Leaked Palantir Doc Reveals Uses, Specific Functions And Key Clients | TechCrunchPalantir

By CG / On

Leaked Palantir Doc Reveals Uses, Specific Functions And Key Clients | TechCrunch.

palantir
Logo Palantir

Le site TechCruch se penche sur l’entreprise Palantir, qui fournit des logiciels d’analyses de données, utilisés par différents agences gouvernementales américaines (LAPD, CIA, FBI, etc.). Le logiciel traite une quantité importante de données grâce à des algorithmes, décelant des schémas comporte-mentaux suspects; dans la finance par exemple, où l’analyse des transactions devrait permettre de découvrir des délits d’initiés. 

Capture d’écran 2015-01-13 à 14.17.55
Produits proposés par Palantir (capture d’écran, palantir.com)

 

Leaked Palantir Doc Reveals Uses, Specific Functions And Key Clients | TechCrunch.

Actuellement exposé au Musée de l’Elysée (Lausanne), le travail de Mari Bastashevski aborde une problématique similaire: sa série State Business s’interroge sur les industriels qui fournissent des solutions de surveillance à des états. Les images montrées à L’Elysée abordent l’utilisation, par l’Ouzbékistan et le Kazakhstan, de technologies de surveillance des conversations téléphoniques, développées par des entreprises israéliennes. Plus d’infos sur son site.  

 

NVIDIA DRIVE PX to Turn Driving’s Biggest Pain Into a Pleasure

By CG / On

automated recognition

Nvidia, l’un des plus importants fabricants de cartes graphiques pour ordinateur, se lance dans la reconnaissance vidéo automatisée, proposant une puce graphique pour voiture optimisée pour cette fonction; en somme il s’agit d’interpréter le plus rapidement possible les images vidéo enregistrées lors de la conduite, afin d’assister le conducteur ou la conductrice (par exemple pour se garer). Cette fonction, utilisée par des systèmes de drones militaires ou plus généralement des caméras de surveillance, constituent l’un des enjeux majeurs de l’image photographique contemporaine, qui souvent est traitée par ordinateur afin de la rendre immédiatement exploitable. Si ces systèmes existent depuis longtemps, en premier lieu dans un contexte militaire ou dans des espaces entièrement numériques (reconnaissance faciale sur Facebook, iPhoto ou Google), leur généralisation dans ce contexte suggère un déplacement du calcul algorithmique dans le monde « physique ». A lire sur le blog Nvidia:  NVIDIA DRIVE PX to Turn Driving’s Biggest Pain Into a Pleasure.

automated recognition

Nvidia, l’un des plus importants fabricants de cartes graphiques pour ordinateur, se lance dans la reconnaissance vidéo automatisée, proposant une puce graphique pour voiture optimisée pour cette fonction; en somme il s’agit d’interpréter le plus rapidement possible les images vidéo enregistrées lors de la conduite, afin d’assister le conducteur ou la conductrice (par exemple pour se garer). Cette fonction, utilisée par des systèmes de drones militaires ou plus généralement des caméras de surveillance, constituent l’un des enjeux majeurs de l’image photographique contemporaine, qui souvent est traitée par ordinateur afin de la rendre immédiatement exploitable. Si ces systèmes existent depuis longtemps, en premier lieu dans un contexte militaire ou dans des espaces entièrement numériques (reconnaissance faciale sur Facebook, iPhoto ou Google), leur généralisation dans ce contexte suggère un déplacement du calcul algorithmique dans le monde « physique ». A lire sur le blog Nvidia:  NVIDIA DRIVE PX to Turn Driving’s Biggest Pain Into a Pleasure.

Publication of Décadrages 26-27: Drones, cartographie et images automatiséesSortie Décadrages 26-27: Drones, cartographie et images automatisées

By CG / On

J’ai le grand plaisir de vous annoncer la sortie du dernier numéro de la revue Décadrages. Cinéma, à travers champs, intitulé « Drones, cartographie et images automatisées ».

couv26-27_br

Son vernissage aura lieu à l’espace 186f Kepler (ancien-nement galerie 1m3) à Lausanne le 27 octobre 2014 à 19h, et sera suivi de la projection de Erkennen und Verfolgen d’Harun Farocki (D, 2003, 58′) à 20h.

Vous trouverez ici un document contenant l’éditorial et le sommaire, et plus d’infor-mations sur la page Facebook de la revue ou sur décadrages.ch.